• papeterie
  • Sousbock


L’imprimeur DS-imprimerie.fr Nice – Impression discount

 

DS-Imprimerie et ses clients à Nice et en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

 

Un restaurateur de la vieille ville de Nice a sollicité tout le savoir-faire de DS-imprimerie pour réaliser des cartons d’invitation pour sa dégustation de spécialités culinaires niçoises : Fougasse, Pichade, Pissaladière, salade niçoise… Les cartons d’invitation ont été imprimés au format double plié et fermé avec un pelliculage mat pour le recto.

 

C’est à Saint-Laurent-du-Var que DS-Imprimerie s’est associé avec un designer industriel pour réaliser sous forme de brochure un cahier des charges rassemblant l’analyse fonctionnel du produit et visant à satisfaire tous les besoins de son client. Pour cela DS-Imprimerie conseilla d’imprimer sa brochure au format A4, sur du papier couché mat de très haute qualité avec couverture et relié en deux points métal.

 

Pour un artisan carreleur de Saint-Jean-Cap-Ferrat, DS-Imprimerie réalisa l’impression d’un magazine de présentation de ses divers types de carrelage utilisés pour l’intérieur ou l’extérieur. L’impression du magazine de 30 pages a été faite au format A4 et en couleur.

 

Un peu d’histoire !

 

Pierre-Joseph Cheisolme est un maître-imprimeur français du XVIIIe siècle.
Imprimeur du Courrier d'Avignon, il devint celui du Courrier de Monaco en 1768, après le rattachement d'Avignon à la couronne de France. Licencié par le financier de cette gazette Jean-Balthazar Daniel, négociant bailleur, il se réfugie en 1771 à Nice où il fonde la Gazette de Nice. Celle-ci sera imprimée par ses soins, et ceux de Gabriel Flotteront, de 1772 jusqu'en 1775. Peut-être même en fut-il le seul imprimeur dès 1773.
La naissance de cette Gazette de Nice fut marquée, comme pour toute gazette d'Ancien Régime, par des démarches entreprises par Cheisolme auprès des royaumes de Piémont-Sardaigne et de France, démarches toutes entravées par Jean-Balthazar Daniel qui craignait une concurrence trop importante pour son Courrier de Monaco. Il semble qu'il vendit son imprimerie en 1775 à Simon Molle. (Source wikipédia)