• papeterie
  • Sousbock


L'imprimeur Nantes - DS-Imprimerie - Impression discount

 

DS-Imprimerie et ses clients à Nantes et en région Pays de la Loire

 

C’est à Nantes que DS-Imprimerie a publié pour une association supportrice de l’équipe de foot des affiches aux formats poster afin d’encourager activement les joueurs à mener leur équipe à la victoire du championnat.  Les affiches au format poster et imprimées en couleur reprennent la mascotte comme emblème de victoire tant attendue.

 

Les artisans sont à l’honneur à Rezé, DS-Imprimerie a assuré la campagne de communication sur le lancement d’une nouvelle activité artisanale par un artisan de la ville : une esthéticienne. Des flyers au format A6, imprimés  en couleur par les soins de DS-Imprimerie ont été distribués dans toutes la ville.

 

Un bureau de presse et de fournitures de Carquefou a demandé à DS-Imprimerie, le spécialiste de l’impression discount en ligne, de bien vouloir réaliser l’impression en 90 g offset d’enveloppes au format C5, avec couleur recto quadri pour davantage les personnaliser et ainsi les rendre plus originales.

 

Un peu d’histoire !

Avec une population scolaire de plus de trois cents élèves que comptait alors le collège de Château-Gontier, on comprend sans peine la quantité de livres classiques qu’il fallait tirer chaque année des imprimeries d’Angers, pour la fourniture du collège de Château-Gontier. M. Gilles Marais, en fonctions comme Principal de cette Maison d’éducation (1710-1733), résolut alors d'assurer la fourniture régulière, économique et facile chaque jour, des ouvrages scolaires. Voulant en même temps faire une bonne œuvre, il chercha dans les villes environnantes un jeune ouvrier chrétien, probe, actif, entreprenant, mais que sa pénurie d’argent empêchait de s’établir maître. Son but était de lui fournir les moyens de venir s'installer à Château-Gontier, avec le titre d'Imprimeur du collège ; la clientèle était assurée d'avance.
Les nombreuses relations du digne Principal lui firent découvrir à Nantes l'ouvrier rêvé. Dans les débuts de l'année 1713, M. Marais partait pour Nantes ; il se renseigna sur place des mœurs, de la conduite et de la capacité du jeune homme. Les résultats de son enquête furent bons ; on le sollicitait vivement même de favoriser l’établissement de l'ouvrier en question, qui se nommait Joseph Gentil. Ce dernier lui fut présenté et bientôt les bases d'un traité étaient arrêtées entre l’Imprimeur et le Principal. (Source wikipédia)