• papeterie
  • Sousbock


L'imprimeur Clermont-Ferrand - DS-Imprimerie - Impression discount

 

DS-Imprimerie et ses clients à Clermont-Ferrand et en région Auvergne

 

Pour une association de tourisme équestre et de randonnée à cheval de Clermont-Ferrand, DS-Imprimerie a été sollicité pour l’impression en ligne d’une brochure explicative et informationnelle sur l’actualité des équidés. En format A4, impression couleur sur du papier recyclable, la brochure a été diffusée dans toute la région d'Auvergne.

 

C’est à Beaumont qu’un restaurateur local a demandé à DS-Imprimerie de bien vouloir s’occuper de l’impression de ses menus et carte des vins. Pour cela DS-Imprimerie a conseillé des impressions en format A3 ouvert plié en couleur avec un pelliculage mat extérieur et intérieur. Pliage en accordéon.

 

Pour une société spécialisée dans la sécurité à Royat, ville limitrophe de Clermont-Ferrand, DS-Imprimerie a confectionné des bracelets de contrôle et de sécurité à fermeture adhésive indéchirable et avec numérotation. Impression en offset couleur recto quadri pour un meilleur rendu.

 

Un peu d'histoire !

Clermont-Ferrand est une ville du centre-sud de la France, préfecture du département du Puy-de-Dôme et chef-lieu de la région d'Auvergne. En partie pour des raisons historiques, la ville est souvent appelée « Clermont ». Elle est officiellement la 23e ville de France avec 138 992 habitants en 2006. Elle est au cœur d'une agglomération de près de 300 000 habitants. Avec 426 698 habitants en 2006 selon l'Insee, elle possède la 17e aire urbaine et le 12e espace urbain de France. La ville moderne est née de l'union de deux villes distinctes, Clairmont et Montferrand. Cette union a été imposée par Louis XIII en 1630 (édit de Troyes) et fut confirmée sous Louis XV.
Alors que Montferrand fut fondée au début du XIIe siècle par les comtes d'Auvergne sur le modèle des bastides du Sud-Ouest, Clairmont est beaucoup plus ancienne, puisqu'elle existait déjà à l'époque antique. La plus ancienne mention de l'existence de Clairmont figure dans l'œuvre de Strabon, au début du Ier siècle. La ville est alors dénommée Nemossos et qualifiée de « métropole des Arvernes ». Elle prit par la suite la dénomination d'Augustonemetum, puis Arvernis.